Kamoto Centre

Premier et principal think tank pour les affaires congolaises

First and Leading Think tank on Congolese (DRC) affairs

Kamoto Centre, participer pour changer la face de Congo

16. Aug, 2016
RDC: Massacres de Beni, un documentaire d'Arte s'interroge sur l'efficacité de la Monusco. Un document de 2015 qui reste d'actualité.
SVP, appuyer sur le titre pour la suite.
11. Aug, 2016
« Tenons bon !», Lettre Ouverte de Kamoto Centre à Mr Etienne Tshisekedi.
Cher Monsieur Etienne Tshisekedi,
Président de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) et président du Mouvement dit Rassemblement.
SVP, appuyer sur le titre pour la suite.

Lorsque Mr Mobutu en 1992 décida la fermeture de l’université de Kinshasa, dont je fus alors étudiant, avec un groupe d’amis de l’époque dont Mr Olivier Kamitatu et Richard Kititi, nous avons créé un organisation appelée Constellation pour participer aux cotés des grands mouvements politiques de l’époque comme l’UDPS et l’UFERI dans l’effort de démocratisation effective du pays. Nous ne nous étions pas trompés et vous non plus de la volonté manifeste du Marechal Mobutu de tout manigancer pour ne pas quitter le pouvoir. Actuellement encore, il n’est un secret pour personne que Mr Joseph Kabila est sur les mêmes lancées de « tikala libela » dans son nouvel euphémisme de « Wumela ».
SVP, appuyer sur le titre pour la suite.
26. Jul, 2016
« Toyebi bino bikolo mitema mabe, bokosi-kosi mikonzi na biso mingi, ebele ya mbongo bobebisi mitema, biso na biso tokomi se kobomana. Ata bosali bokozwa mpe Congo te, mabe malamu nde tobongisi se biso, na Table Ronde nde toyokani malamu, Congo ezali mpe na bana ya mayele… Congo na ngai, Congo e… Na Table ronde ya Congo e… » - Nous vous savons nombreux ces nations jalouses d’un Congo prospère, vous n’avez cessez de corrompre nos leaders, avec votre argent qui ne cesse de les rendre aveugles aux doléances du peuple, jusqu’à nous pousser à ce que nous puissions nous tuer les uns, les autres. Mais alors, vous ne réussirez jamais à prendre le Congo en otage et à l’occuper, nous trouverons toujours un terrain d’entente entre nous, nous arrondirons nos angles une fois à la Table Ronde, car le Congo est plein des fils et filles intelligents… Congo, mon Congo… Nous nous retrouverons bien à la Table Ronde du Congo… (Congo se ya biso, Lutula Edo Clary, 1960)

Norbert X Mbu-Mputu. Londres, le 29 juin 2016. Demain le 30 juin, notre pays la République Démocratique du Congo, commémorera son indépendance. Normalement, c’est un jour de méditation sur les leçons à tirer des erreurs du passé, pour voir comment bâtir un avenir meilleur pour le pays. Au fait, le Congo-Kinshasa titube depuis six décennies, à la recherche d’un oiseau rare pour son devenir. La seule question avec plusieurs sous-questions étant : comment faire pour démarrer dans ce pays une culture de démocratie ou les politiciens ne seront plus des corrompus et des démagogues et des populistes, mais, sur la tombe et l’héritage des Pères de l’indépendance, Kasa-Vubu, Lumumba et consorts, comment offrir au peuple.
Par Norbert Mbu Mputu
SVP, appuyer sur le titre pour la suite.
21. May, 2016
Depuis 2013 et la victoire des forces armées congolaises et des nations unies sur la dernière menace sérieuse contre le régime, le mouvement du 23 Mars (M23), la question de la pertinence de la présence onusienne en République Démocratique du Congo(RDC) se pose de nouveau. A l’instar d’autres présidents de la région, Joseph Kabila entend rester au pouvoir au-delà des limites constitutionnelles et réduire ainsi à néant toute perspective démocratique. Malgré le déploiement de la plus grande force de maintien de la paix (MONUSCO) à l’est du Congo, cette région demeure la périphérie de tous les dangers, soumise au maraudage meurtrier de groupes armées nationaux et régionaux. Enfin, le gouvernement hôte ne cesse de demander le départ de la MONUSCO qui est actuellement la mission de maintien de la paix le plus importante et la plus coûteuse du monde (plus de20 000 hommes et 1.4 milliards de dollars de budget annuel).
SVP, appuyer sur le titre pour la suite.
15. May, 2016
Par Dr Florent Pumu (Kamoto Centre)
Contexte historique
Pour ceux qui comme moi ont eu l’opportunité de vivre des années durant dans cette partie de la RDC, le territoire à la terre rougeâtre, aux vents en petits cyclones qui vous couvrent de poussières, aux pluies parfois à longueur des journées, aux termitières caractéristiques, le Katanga n’est pas seulement ce territoire calme où les villes de l’époque n’avaient presque rien à envier à certaines villes de l’occident. C’était une contrée où la cheminée de la Gécamines, éjectant constamment la fumée noire, vous rappelle à chaque instant qu’elle constituait alors les poumons du pays avec plus de 70% du budget national extirper de son sous-sol. Malheureusement, ce sont ces ressources vitales et celles d’autres contrées du pays que Mobutu et les caciques du MPR utilisaient plus pour se pavoiser dans des grotesques simulacres de royauté à la place d’investir dans l’éducation, la technologie et l’innovation pour le salut national. L’incivilité d’alors et d’aujourd’hui n’étant pas une mauvaise gloire.
SVP, appuyer sur le titre pour la suite.
29. Apr, 2016
Lorsque Mr Shungu Wembadio (alias Papa Wemba) succombe sur la scène du festival FEMUA en Côte d’Ivoire terrassé par une mort subite, rien ne peut présager qu’il aurait bénéficié d’un résultat diffèrent s’il se trouvait en Europe, aux USA ou au Canada. En attendant les résultats de l’autopsie, son triste décès pourrait probablement bien être, comme nous l’avons déjà publié le jour même sur Facebook, la résultante d’un arrêt cardiaque par un trouble dévastateur du rythme cardiaque ou un infarctus massif du myocarde (le muscle qui forme la vaste partie du cœur). Ceci ne veut point dire qu’il n’y ait pas un autre facteur contributeur ou causal direct ou indirect.
S’il est vrai donc qu’il y avait eu un manque pathétique d’expertise même minime dans le secours à apporter à quelqu’un qui s’effondre, il n’est pas du tout vrai de dire qu’avec une équipe très professionnelle de réanimateurs, il allait survivre. Je suis réanimateur de formation ; même dans nos milieux de médecine sophistiquée et avancée de l’occident, les chances de survie de quelqu’un en arrêt cardiaque est très minime : Aux Etats-Unis par exemple, d’après les statistiques publiées en 2015 par l’AHA (American Heart Asssociation), le taux moyen de survie était de 10, 6% et de de 8.3% de survie avec une bonne fonction neurologique. C’est qui est vrai est qu’il aurait augmenté drastiquement ses chances de survie.
SVP, appuyer sur le titre pour la suite.
21. Mar, 2016
P-J Proudhon: “Quelle que soit donc la capacité d’un homme, dès que cette capacité est créée, il ne s’appartient plus; semblable à la matière qu’une main industrielle façonne, il avait la faculté de devenir, la société l’a fait être. Le vase dira-t-il au potier : je suis ce que je suis et je ne te dois rien ?’
Demain nous mourons, après nous viendra une nouvelle génération. Cette génération future héritera directement de ce que nous aurions accompli comme citoyens. Elle lira nos épitaphes : ci- gît tel or telle. Comment voulons-nous qu’elle se souvienne de nous ?
Malgré quelques petites percées socioéconomiques du Kenya, du Ghana ou du Rwanda tous les indicateurs de la prospérité des peuples démontrent que l’Afrique Noire avec plus d’un milliard d’habitants demeure le continent le plus pauvre du monde.
SVP, appuyer sur le titre pour la suite.
13. Mar, 2016
Comparaison n’est certes pas toujours raison, mais ne pas rappeler les erreurs du passé fait à ce qu’on puisse les reprendre ou les recopier. C’est lorsque j’ai vu morceler le pays en provincettes, la plupart respectant les premières provincettes du gouvernement Adoula, que je me suis dit : ça y est, nous y sommes bien partis pour le même désordre. Clin d’œil de l’autre côté alors que nous criions ne pas souhaiter que le pays soit balkanisé, alors que les provincettes, à voir les choses de plus près, est une voie ouverte vers la balkanisation qui ne dit pas son nom. Soit.
SVP, appuyer sur le titre pour la suite.
24. Feb, 2016
La nation congolaise, pour tout ce qu'elle est constituée et pour tout ce qu'elle représente, continue à exhiber une face de la honte. Malgré des exploits dans un domaine bien déterminé, le sport, avec la fierté pour nos Léopards d'avoir remporté la coupe d'Afrique des Nations, le pays présente, sur toutes les autreséchelles, y compris le sport, des exemples des divisions. Ce qui est aberranteste fait que ces divisions ne sont pas nécessairement entretenues par les Congolais entre eux mais plutôt institutionnalisées depuis le sommet de l'Etat, plus précisément au niveau de la haute magistrature elle-même, donc Kabila.
SVP, appuyer sur le titre pour la suite.
19. Jan, 2016
La situation en RDC est souvent si chaotique qu'il est souvent difficile d'en faire une analyse profonde et comprehensive. Nous vous garantissons que cette analyse ajoutera un plus dans votre esprit. Elle s’appuie sur quatre entretiens menés avec des réfugiés/demandeurs d’asile originaires de la République Démocratique du Congo. Elle est complétée par des informations provenant de sources institutionnelles, d’instituts de recherches, d’articles de presse et de reportages.
SVP, appuyer sur le titre pour la suite.
3. Jan, 2016
Par Salomon Valaka, Raleigh, NC, USA.
Dieu seul sait ce qui va arriver au Congo en cette année de l'an 2016 qui commence. Ce qui est sur, cependant, ce sont les rapports de forces qui se développent au Congo; rapports des forces entre deux groupes distincts qui se battent pour le pouvoir et le leadership de ce pays aux dimensions continentales; deux groupent auxquels s'ajoutent le monde occidental, les sociétés multinationales derrières leurs gouvernements anglo-saxons qui misent sur la pérennité du contrôle des minerais du sol, du sous-sol et des lacs que le Créateur a pratiquement jetés sur le territoire du Congo après avoir accompli son plan de création en sept jours.
SVP, appuyer sur le titre pour la suite.
29. Dec, 2015
Les Concertations nationales, tenues à Kinshasa (RD Congo) du 07 septembre au 05 octobre 2013, avaient produit 679 recommandations dont 100, jugées « prioritaires », gardent à ce jour le secret de leur niveau d’exécution.

«Je fais miennes les recommandations issues des Concertations nationales », avait affirmé le président Joseph Kabila Kabange devant l’Assemblée nationale et le Sénat réunis en Congrès le mercredi 23 octobre 2013 au Palais du peuple, en présence de son homologue de la République du Congo, Denis Sassou N’Guesso, et de la présidente de la Commission de l’Union Africaine, Mme Nkosazana Zuma.
SVP, appuyer sur le titre pour la suite.
28. Dec, 2015
Depuis le début des années 2000 nous, Congolais, avons travaillé d’arrache-pied pour faire baisser notre taux d’endettement de 80,1% du PIB en 1999 à moins de 15% du PIB actuellement.
Ce progrès a notamment été rendu possible par les réductions et effacements de dettes obtenus à la suite de l’accession de la République démocratique du Congo (RDC) au point d’achèvement de l’Initiative en faveur des Pays Pauvres Très Endettés (Initiative PPTE) en 2010.

Se conformer à des standards de gestion financière internationaux
Les nouvelles marges d’endettement ouvertes doivent être gérées de façon stratégique.
SVP, appuyer sur le titre pour la suite.
3. Dec, 2015
En accord avec notre ami Kerwin Mayizo, nous avons créé dans ce site une nouvelle page dédiée aux analyses de @mayizo.com. Après plusieurs mois d’évaluation critique, nous avons jugé ces analyses judicieuses pour toute personne fervente d’une bonne analyse sur l’actualité (Current affairs ) en RDC.
29. Nov, 2015
Le symposium de l’EISA dont le directeur Exécutif est notre bienaimé ami Dénis Kadima a bien eu lieu à l’Hôtel Crown Plaza Rosebank, Johannesburg en Afrique du Sud. Nous sommes très reconnaissants à Denis Kadima pour l’extra effort qui a ajouté à son travail pour traduire en français le document ci-dessous sur tout le programme de la cérémonie et les thèmes abordés. Ces thèmes revêtent une importance capitale pour tous ceux qui sont intéressés à la démocratisation des institutions gouvernementales en Afrique.
Celui qui est intéressé aux détails d’un thème donné peut nous contacter via notre page « contact ».
Nous remercions notre ami Denis Kadima pour le travail abattu et exprimons notre soutien à l’EISA.
1. Oct, 2015
Article intéressant sur le Bénin mais très profitable pour le développement de la RDC
Nous avons choisi nous intéresser à ce groupe de mots qui, à notre sens devrait être d’actualité au regard de la morosité économique.
Selon Larousse, la dictature est un régime politique dans lequel le pouvoir est détenu par une personne ou par un groupe de personnes (junte) qui l’exercent sans contrôle, de façon autoritaire. Et le développement « économique » est : l’amélioration qualitative et durable d’une économie et de son fonctionnement.
La dictature n’étant pas péjorative, nous pouvons donc considérer la dictature de développement économique comme une imposition par la force des choix économiques qui permettent une amélioration qualitative et durable de l’économie avec un impact sur le bien-être des populations.
16. Aug, 2015
Ce texte est d’une source extérieure. C’est un article sur la lutte contre la dictature au Madagascar. Remplacer Madagascar par le Congo et vous comprendrez sa pertinence à tout point de vue sur le cas de la RDC, avec les « élections » à venir, le « glissement « , leur Tryphon Kin-Kiey Mulumba et surtout l’appel à ne pas baisser les bras et à activer la lutte non-violente et à réévaluer les stratégies de combat jusqu'à la victoire finale contre la dictature et l’arbitraire. En tant que think tank, Kamoto Centre est acquis à la cause d’une bonne gouvernance en RDC, une gouvernance légitime et l’existence d’un état de droit qui seul garantie une paix durable, une prospérité rapide et une justice plus assurée.
SVP, appuyer sur le titre pour la suite.
10. Aug, 2015
PAR Darly KAMBAMBA
Le concept de décentralisation est à la fois à la mode dans les pays en voie de développement comme dans les pays développés. Beaucoup d’institutions internationales sont activement engagés dans ce processus. Plusieurs discussions houleuses portent sur cette thématique notamment dans les milieux universitaires, politiques, sociaux, etc. Alors que la République Démocratique du Congo essaie un tant soit peu de se reconstruire, la problématique de la forme de l’Etat se pose avec acuité d’autant plus que les structures économiques administratives et sociales ont été progressivement détruites par le régime de MOBUTU et les guerres incessantes qui s’en étaient suivies. De façon assez naturelle aujourd’hui s’est installée l’évidence d’une relation entre la forme de l’Etat et le développement politique, économique et social. A cet effet, certains chercheurs affirment que les Etats fédéralistes connaissent un développement plus rapide que ceux ayant adopté la forme unitaire. N’empêche que l‘on se gardera d’adhérer à pareille thèse quand on sait que de manière générale que la forme de l’Etat est la conséquence des besoins et des aspirations politiques, économiques, sociales mais également historique d’un peuple.
SVP, appuyer sur le titre pour la suite.
4. Aug, 2015
Par Dr Florent Pumu, Note: cet article a été publié dans plusieurs media notamment les célèbres DESC, Le Potentiel, 7sur7.cd et a suscité beaucoup de commentaires. Nous remercions tous ceux qui ont contribué par leurs commentaires, Jean-Jacques Wondo, et toute l’équipe du Potentiel. Nous remercions tous ceux qui ont contribué par leurs commentaires, Jean-Jacques Wondo, et toute l’équipe du Potentiel.
Cette lecture critique sur l’Union pour la démocratie et progrès social (UDPS) de la République démocratique du Congo (RDC) n’est point une remise en cause de la bravoure des pères fondateurs de ce grand parti des masses, fleuron de la lutte contre l’obscurantisme politique des peuples établis dans ces contrées de la cuvette centrale et ses alentours dans cet espace vital à l’humanité entière appelé Congo.
SVP, appuyer sur le titre pour la suite.
24. Jul, 2015
Les voyages instruisent. Le mien retournant au pays natal aussi et peut-être bien plus. J'en tirerai toujours des leçons qui s'imposent. Il m'a permis de comprendre et de voir que la plupart des choses écrites et dites, notamment sur la toile, n'étaient que des choses virtuelles. Même nombreux amis sur le net n'étaient que des virtuels. Je ne les ai pas vus, de mes propres yeux. Même ceux qui nous font trop des bruits qu'ils sont proches de celui-ci ou de celui-ci, qu'ils savant et peuvent ouvrir toutes les portes de Kinshasa, la vérité est que, comme nous tous, eux aussi se cherchent. Ils se cherchent comment nous, ils veulent aussi se retrouver et ils ne se retrouvent pas encore. Au propre comme au figuré.
Alors, comme nous tous aussi des Mputuvillois, ils se bercent das des illusions d'être surtout roche du pouvoir ou de rouer pour lui. Alors que, comme nous aussi, ils sont éloignés de celui-ci.
SVP, appuyer sur le titre pour la suite.

Quoi de neuf?

10. Jul, 2015
Bristol (Royaume-Uni), 30 juin 2015. Nous avons le devoir de reprendre notre histoire en main. Ou, nous la faire raconter et l’apprendre en profondeur, en raccommodant ses différents morceaux. C’est important. Surtout lorsqu’elle est racontée ou rapportée par les étrangers qui, tout en les remerciant pour leur intérêt à notre passé, peuvent parfois la raconter selon leurs centres de gravité, mettant parfois des accents au mauvais endroit. Ou encore, selon la limite de leur compréhension, laissant parfois à côté certains petits détails clefs. Ou, en allant vite vers les conclusions possibles.
Dans mon ouvrage : « L’autre Lumumba » (2014, 760 pages) , je m’en donne à de telles analyses en profondeur, comme celle sur la fameuse fausse lettre d’Etienne Tshisekedi à Albert Kalonji dit « Mulopwe ». L’analyse suivante est sur le fameux discours du 30 juin 1960 du Premier ministre Patrice Emery Lumumba.
SVP, appuyer sur le titre pour la suite.
1. Jun, 2015
"La nation américaine ne lésinera jamais sur les moyens à déployer pour la survie de leur pays. C’est ce qui fait la grandeur des nations. Ce sens de responsabilité fait encore malheureusement défaut dans le chef de plusieurs dirigeants africains. Beaucoup nourrissent et concrétisent une ambition aussi vile de simplement être chef d’état et mourir au pouvoir au prix de sacrifier le progrès net de leurs pays et en sacrifiant la vie des milliers de ceux qui s’opposent à eux. Ils en sont très fiers et arrogants et beaucoup chérissent même l’idée du chaos après leur départ. L’élévation des vrais hommes d’état n’est point leur apanage. Le pouvoir au détriment de tout est leur seule finalité. La désolation, les guerres, les maladies, les morts dans leurs populations n’effleurent point leurs consciences. La combinaison de la gloire du pouvoir, l’argent facile et les honneurs crée en eux une cécité face aux réalités des populations de leurs nations". Dr Florent Pumu, du texte; " Administration Obama, Kabila et les vrais enjeux du Dialogue de 2015: Déductions de ce que j’ai appris au Département d’Etat américain" Congo, une réflexion.
SVP, appuyer sur le titre pour la suite.
1. Jun, 2015
Mon denier passage au département d’état américain de Février 2015 avait trois objectifs. En collaboration avec DESC Wondo, il a fallu :
1. Lobby les américains sur l’agenda du respect des droits de l’homme en RDC. Il est un fait que malgré la sérieuse répression politique en RDC, la communauté internationale traite le régime de Joseph Kabila avec une faiblesse de plus en plus inquiétante par rapport au sort jadis réservé à Mobutu après le « massacre » de Lubumbashi, Moussa Dadis ou Laurent Gbagbo. Un constat similaire été posté sur You-Tube par Jean-Paul Epenge du « défunt » et triste M23 dans cette vidéo https://youtu.be/glcH_4DQbhg.
2. Avoir certains éléments sur ce que les américains étaient prêts à entreprendre si le président Kabila avait réussi à manœuvrer tout le monde et s’accrocher au pouvoir après l’expiration de son mandat le 19 décembre 2016 à minuit.
SVP, appuyer sur le titre pour la suite.
7. May, 2015
Il y a deux ans, jour pour jour, le 6 mai 2013, était créé le site web DESC-WONDO.ORG, spécialisé dans les analyses stratégiques et dans le traitement des questions sécuritaires, géopolitiques, géostratégiques et sociopolitiques de la République démocratique du Congo (RDC) et sa région.
Avec des consultations oscillant entre 2500 et 7000 visites par jour et 735 articles publiés, parmi lesquels des exclusivités inédites qui ont fait la une des médias et réseaux sociaux, DESC s’impose dans le domaine des nouvelles technologies de l’information et des communications comme un site incontournable pour quiconque veut s’informer et acquérir des connaissances sur l’évolution de la situation sécuritaire et sociopolitique de la RDC et de sa région.
DESC-WONDO.ORG est un site web de référence en matière de Défense et sécurité du Congo » (DESC) qui vise à collectionner les données, à informer un large public et à développer une haute expertise de qualité dans le secteur de la défense et sécurité en RDC en particulier et en Afrique médiane en général.
SVP, appuyer sur le titre pour la suite.
22. Apr, 2015
Nord Kivu, situation en 2015. Malgré la présence de FARDC et depuis plus de 15 ans des Casques bleus de la Monusco, la violence règne toujours et personne ne semble à l’abri des bandes armées. Pourquoi les FARDC et les 20 miles hommes de la Monusco ne parviennent pas à arrêter la violence ?
Ce reportage de l’agence ARTE vous fait vivre la situation sur terrain. Nous tenons à vous prévenir que la vidéo contient des images d’exécutions massives qui peuvent heurter certaines sensibilités.
SVP, appuyer sur le titre pour la suite.
16. Mar, 2015
Dr Florent Pumu
Il y a des questions lorsque posées conduisent à des réponses comme celles-ci : Pour ça, il faut disposer d’une boule de cristal surtout s’il faut prévoir l’avenir.
Seulement, souvent il y a des faits qui peuvent nous aider à commencer à entrevoir l’avenir au travers l’opaque brouillard du présent. Si vous demander par exemple à un médecin non informé sur les chances de survie au-delà de cinq années d’un diagnostic de cancer, il vous répondra surement : « Dieu seul sait ou Il faut seulement prier, vous diront la plupart des médecins de la RDC ! ». Un médecin plus informé vous répondra basant sa réflexion sur les statistiques, les évidences scientifiques, l’analyse des faits et son expérience personnelle. Il vous dira par exemple qu’au stage actuel de la maladie 50% de malades vivent au delà de 5 ans. Et donc il y a la moitie de chances que vous viviez au-delà de cette échéance.
SVP, appuyer sur le titre pour la suite.
5. Mar, 2015
Les nouvelles provinces de la République Démocratique du Congo : construction territoriale et ethnicités

New Provinces of the Democratic Republic of the Congo. Territorial Construction and Ethnicities. Par Jean-Claude Bruneau.
Pour qui aborde le thème de l’État en Afrique, le cas de la République Démocratique du Congo1 ne peut guère être éludé, du fait de l’importance du pays, des déchirements qu’il a connus, de la reconstruction politique qu’il entreprend. Car en 2006, après neuf ans de guerre civile, d’invasions étrangères, d’exodes, de massacres, de pillages, le président Joseph Kabila (sucesseur de son père, assassiné en 2001) a promulgué la Constitution de la Troisième République. Ce texte instaure un « État unitaire fortement décentralisé », avec 26 provinces autonomes ; et un système démocratique, avec un président et des représentants librement élus aux niveaux national, provincial et local, ce qui ne s’était plus vu ici depuis quarante ans.
SVP, appuyer sur le titre pour la suite.
19. Feb, 2015
* Si, pour le rapporteur de la Ceni, il n’y aura aucune contrainte financière, nombre d’observateurs s’interrogent si le Gouvernement pourra seul financer les scrutins.
Où trouver environ 1,5 milliards de dollars américains, ou plus exactement 1,142 milliards USD, pour financer l’organisation des élections en RDC prévues de 2015 à 2016 ? Voilà la question qui est au centre du débat aujourd’hui après la publication du calendrier électoral global par la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Car, avec un budget national ’environ neuf milliards de dollars américains, dont cinq milliards USD sur fonds propres et quatre milliards USD constitués d’apports extérieurs, la RDC ne semble pas à même de prendre totalement en charge les scrutins prévus par le calendrier global tant attendu. Mais, la Ceni, par la voix de son rapporteur Jean-Pierre Kalamba soutient que le Gouvernement sera à la hauteur, là où bon nombre d’observateurs, au vu de la faible capacité de mobilisation des recettes, sont plutôt d’un avis contraire, réalisme oblige.
SVP, appuyer sur le titre pour la suite.
16. Feb, 2015
Le "complot contre le Congo": Ce qu’on ne nous dit pas.
BY EMMANUEL NGELEKA IN POLITIQUE, PROFIL
« Africains de partout, rédigeons l’Histoire du continent ! » Tel semble être le leitmotiv de nombre d’universitaires d’origine africaine, lesquels se sont appropriés la célèbre formule de l’ancien Premier ministre congolais, et décidés à ne plus se borner à être de simples spectateurs de leur propre devenir.
La crise qui plombe le pays depuis un demi-siècle a retenu, elle aussi, l’attention d’intellectuels et politiciens congolais (d’opposition surtout). Si la plupart se servent des techniques ou méthodes « conventionnelles » pour l’étudier et l’expliquer, d’autres s’écartent par contre de la « lecture officielle » et partent sur des bases différentes.
SVP, appuyer sur le titre pour la suite.
12. Jan, 2015
Depuis la chute de Blaise Compaoré, la Mouvance Présidentielle de la RDC, a changé le fusil d’épaule. Le plan A a cédé la place au plan B que l’opposition intérieure au régime de Mr Joseph Kabila appelle ‘politique de glissement du mandat présidentiel’. La stratégie de cette option est la modification de la loi électorale proposée par Mr Evariste Boshab. Celle-ci vise entre autres à conditionner l’organisation des élections présidentielles par l’identification préalable des citoyens avec comme cheval de Troie la fameuse ONIP. Cet exposé de Mr Adolphe Lumanu, l’un des cinq administrateurs de cette institution vous donne une connaissance particulière sur l’organisation.
Souvent on dit, le diable se trouve dans les détails, les connaitre vous donne un avantage sûr.
SVP, appuyer sur le titre pour la suite.
6. Jan, 2015
La RDC a enregistré un taux de croissance de 8.9% pour l’exercice 2014 a fait savoir le directeur de la Banque Centrale Congolaise(BCC) Mr Deogratias Mutombo il ya juste une semaine. C’est une réalisation qui mérite un chapeau-bas. Ce chiffre est supérieur à la moyenne africaine qui est estimée à environ 6% d’après la Banque Mondiale. Il est supérieur à celui de la Chine 7.6%, du Brésil 0.9% et de l’Angola 7.9% d’après différentes sources accréditées. Pour les kabilistes, le pays serait sur la bonne voie, alors pourquoi changer une équipe qui gagne ?
La problématique de l’alternance du pouvoir en RDC, depuis le combat contre la dictature de Mobutu est au delà des individus et de leurs réalisations à la tête du pays. Le pays a vécu la débâcle Mobutienne. Chat échaudé craint l’eau froide, dit le sage. Pour le cas particulier du « rais », depuis surtout 2011, il a multiplié des erreurs dont les cinq ci-dessous qui ne lui seront surement jamais pardonnées.
Animés de la volonté de démocratisation, de transparence dans la gestion de l’état, de la justice sociale et de la paix restaurée dans toute la république, les congolais se mobilisent partout pour que le Congo cesse d’être une république bananière. C’est une aspiration universelle. Dans un sondage réalisé tout récemment par le journal Jeune Afrique sur l’Africain de l’année 2014, les votants ont plébiscité le peuple Burkinabé pour avoir chassé du pouvoir leur dictateur-président Blaise Compaoré. Comme le souligne jeune Afrique, ce choix Burkinabé traduit « l’aspiration (de démocratie), symbolisée par l’éclosion dans plusieurs pays de mouvements citoyens spontanés (Y’en a marre au Sénégal, le balai citoyen au Burkina), illustrée par les sondages menés dans 35 états par l’Afrobaromètre depuis plusieurs années. Selon les enquêtes, sept africains sur dix préfèrent la démocratie à tout autre régime ».
SVP, appuyer sur le titre pour la suite.
31. Dec, 2014
La Banque centrale du Congo (BCC) a annoncé mardi 30 décembre que l’économie de la RDC a enregistré un taux de croissance de 8,9 % en 2014. Un taux de croissance supérieur à la moyenne africaine estimée à environ 6%. La banque centrale projette un taux de croissance de 10% pour 2015. En 2013, le pays avait enregistré un taux de croissance de 8,5%.
La BCC révèle que la vitalité de la croissance en RDC résulte essentiellement des performances du secteur primaire. La contribution de ce secteur dans la croissance congolaise a été de 46,2%, avec une part de 37% pour la branche « extraction » qui comprend notamment les activités minières.
La banque centrale plaide ainsi pour une diversification de l’économie congolaise.
SVP, appuyer sur le titre pour la suite.
28. Dec, 2014
Un pont sur la rivière Tshangalele construit par une entreprise chinoise et un hôpital à Kapolowe Gare surement financé par l’entreprise minière COMILU opérationnelle dans le territoire de Kambove, district du haut-Katanga. Cette entreprise a été sommée par l’autorité provinciale dirigée par Mr Moise Katumbi de construire dans ce district un hôpital d’une capacité de 50 lits pour un coût estimé à un million de dollars américains (USD 1.000.000) après une histoire de pollution de rivière.
SVP, appuyer sur le titre pour la suite.
19. Dec, 2014
Le nombre de personnes souhaitant voir le monde (le Congo) changer est chaque jour plus important : écologistes, objecteurs de croissance, Indignés, promoteurs d’une éducation alternative, manifestants, artistes, signataires de pétition, en passant par tous les citoyens conscient de nos problèmes de sociétés mais qui, résignés face à notre apparente impuissance, ne savent pas comment agir. Notre potentiel est inestimable et un sentiment majoritaire domine : le désarroi et la révolte.
On peut se sentir révolté lorsqu’une situation ne nous convient pas, ne rentre pas dans notre échelle de valeur ou de croyance, et face à laquelle on se sent souvent impuissant. Une situation qu’on ne peut généralement pas changer par notre simple volonté ou action individuelle.
Face à cela, un révolté nourrit généralement deux attitudes :
 soit l’envie et l’énergie de changer quelque chose
 soit la résignation face à cette chose
Dans le premier cas, on va agir et lutter contre ce qui nous révolte : participer à une manifestation anti-Le Pen( ou anti-Kabila), saccager un Mac Donald’s, diffuser de l’information contre l’islamisme( ou le Rwanda), insulter un criminel, agresser son banquier, etc. Dans le deuxième cas on développera la conviction fataliste d’une issue à sens unique, contre laquelle on ne peut rien. « De toute façon le monde est ainsi », « La corruption existera toujours », « Ces gens ne changeront jamais », « Ca va forcément péter un jour c’est obligé », « C’est dans la nature humaine » etc.
SVP, appuyer sur le titre pour la suite.
18. Dec, 2014
Le Classement : les pays les plus prospères de l’Afrique d’après Ligatum Institute.
Découvrez sur ce lien le nouveau classement.
Legatum Index de prospérité
1. Botwana
2. South Africa
3. Morocco
4. Namibia
5. Tunisia
6. Algeria
7. Ghana
8. Rwanda
9. Burkina faso
10. Senegal
11. Benin
12. Zambia
13. Kenya
14. Uganda
15. Mali
16. Niger
17. Cameroon
SVP, appuyer sur le titre pour la suite.
28. Nov, 2014
Quels sont les nouveaux concepts et les dernières technologies qui peuvent créer davantage de richesses et améliorer le quotidien des populations ? Télécoms, énergie, finance…
Les domaines d’innovation ne manquent pas, la matière grise non plus.
SVP, appuyer sur le titre pour la suite.
23. Nov, 2014
Dans la présentation du livre ‘La faillite des cadres et intellectuels africains’ de Roland A Holou. Il est dit ceci :
« Depuis l'ère de l’esclavage, du colonialisme jusqu'à nos jours, l'intellectuel africain réfléchit mais n'a pas encore trouvé la solution définitive à sa misère. Il faut réfléchir sur les maux de ces intellectuels, éclairer les uns et les autres, afin que des réformes soient entreprises dans le but d'épanouir les africains et les outiller pour relever les défis ».
Pour encore vous outiller plus cher amis, trouver ici les conférences que Kamoto Centre recommande.
SVP, appuyer sur le titre pour la suite.
18. Nov, 2014
UDPS: réinventer l’avenir du parti
Par Dr Florent Pumu, Kamoto Centre, Londres. United Kingdom.
Personne ne nie aujourd’hui l’affaiblissement politique de l’UDPS. Seulement quelque soit la période de vaches maigres que traverse ce grand parti de masses, il demeure le plus grand parti politique de la RDC. Et, avec un peu d’ingéniosité et d’intelligence de ses leaders, l’avenir très proche amènera un sourire à jamais resté un mirage. Aujourd’hui encore, le devenir meilleur du Congo dépend de la bonne performance de ce parti surtout en temps que parti au pouvoir. Comme je l’ai dit dans mes précédents écrits, le combat électoral des prochaines échéances électorales de la base au sommet de l’Etat se ferra ultimement entre l’UDPS et le PPRD, à moins que le pays ne connaisse le tsunami possible du Burkina Faso qui verrait le PPRD surement effacé de la scène politique congolaise comme jadis le MPR. A propos de ceci nous avons déjà prédit dans nos précédents écrits que pour le président Joseph Kabila, modifier les prescrits des articles 70 et 220 de la constitution pour se maintenir au pouvoir, serait ouvrir une boite de pandore (1). Cette expression utilisée dans ce contexte par nous a été reprise par le célèbre Journaliste François Soudan de Jeune Afrique à propos de Mr Blaise Compaoré.

SVP, appuyer sur le titre pour la suite de l'article.
9. Nov, 2014
Seul un leadership de qualité peut réussir le changement politique.
On confond souvent Pouvoir et leadership. Or le Pouvoir est une position qui peut être occupée par des personnalités de valeur très différente, tandis que le leadership procède de qualités individuelles intrinsèques dont certaines sont acquises dès le jeune âge et d’autres développés tout au long du cheminement dans la vie par la force de l’expérience et de l’apprentissage.

Si tous les dirigeants peuvent décréter le changement (rupture), peu sont capables de le mener à terme avec succès.

Plusieurs qualités sont en effet nécessaires au dirigeant pour faire de lui un bon leader : une force de caractère hors du commun, le courage et l’abnégation, le sens de l’honneur et du devoir, l’intégrité et l’éthique, l’honnêteté et la justice, un esprit républicain, une foi et une détermination sans faille, une générosité alliée à un humanisme agissant, la sincérité, l’humilité, le charisme, une capacité de jugement qui tire sa source de la sagesse, un sens de la mesure et de la responsabilité, notamment en cas de crise, la vision et une claire conscience du but poursuivi, une capacité à tenir le cap malgré les vicissitudes, le réalisme, la prévisibilité, une capacité d’initiative, le sens de l’écoute, de la persuasion, de la communication et des relations humaines, l’aptitude à se faire entourer d’excellents conseillers et ministres, l’intelligence, une maîtrise avéré de l’art de gouverner, le fait de donner lui-même l’exemple et enfin une ouverture d’esprit permettant de tolérer les critiques et les vues divergentes.
SVP, appuyer sur le titre pour la suite de l'article.
31. Oct, 2014
Au début du mois d’octobre 2014, nous avons été heureux de participer à un colloque sur « les stratégies d’émergence des Etats Africains » organisé par le Club Diallo Telli à Paris, France. Une des stratégies invoquées a été le rôle de la décentralisation territoriale sur le processus de développement rapide en Afrique. Le Rwanda au delà de sa bonne gouvernance a fait l’objet de beaucoup d’éloge de la par des panelistes. Loin de la guéguerre Rwanda –DRC, que pouvons-nous apprendre de ce pays globalement cité comme modèle de sur le plan de Décentralisation ? Quelques soient les difficultés politiques actuelles du Congo, un écueil sérieux demeure sur les aspects d’une décentralisation effective et fonctionnelle. Depuis le projet pilote initiée par Le feu président Mobutu avec la division du Kivu en trois petite entités (le Maniema, le Nord et le Sud Kivu), le pays se retrouve dans un imbroglio indescriptible avec une constitution qui définit 25 provinces et une réalité de statuquo. Le processus de décentralisation est très malade en DRC. C’est un défi à relever le plutôt possible par l’administration présente et la future. Les voies du progrès passent par là comme nous l’avons déjà dit dans le passé.

Le texte ci-dessous est de Mr Alexis Gakuba. Le document qui suit est aussi très important dans cette démarche d’apprendre pour mieux administrer ou comprendre l’administration.
SVP, appuyer sur le titre pour la suite de l'article.
20. Oct, 2014
1. Du contrat social
Un mandat politique est un contrat social, un pacte social. Jean-Jacques Rousseau dans son livre célèbre ‘Du contrat social ou Principes du droit politique’ (1) a établit le principe universellement accepté que toute légitimité politique se fonde sur la communauté et la volonté sociale. Nous savons par ailleurs que la souveraineté est inaliénable et infaillible c’est à dire le peuple souverain ne peut pas voter des lois contre soi-même. En votant massivement pour une constitution qui interdit au président Joseph Kabila trois mandats successifs , le pacte social entre le peuple congolais et son régime est de le voir partir en 2016. Les grands hommes d’états sont ceux qui respectent leurs peuples et souscrivent à leurs engagements dont celui de respecter les textes institutionnels et les mandats politiques. Ces engagements ont été repris par Mr Joseph Kabila lui-même comme on pourra le lire dans la suite de cet article.
2. De la défense et la sécurité du pays
SVP, appuyer sur le titre pour la suite de l'article.
13. Oct, 2014
Voici un projet qui pourrait bénéficier au Congo d’autant que les prêts concessionnels deviennent de plus en plus rares.
Les dirigeants de certains des fonds de placement privés, sociétés de gestion, fonds de pension, caisses d’assurance et banques commerciales les plus importants au monde ont décidé de s’associer à des institutions multilatérales de développement et à des pays donateurs pour travailler en partenariat dans le cadre du Mécanisme mondial de financement des infrastructures (GIF), un nouvel instrument qui pourrait débloquer des milliards de dollars destinés à promouvoir les infrastructures dans les pays en développement.
SVP, appuyer sur le titre pour la suite de l'article.
5. Oct, 2014
Comment garantir l'état de droit grâce aux institutions ? Jean-Philippe Feldman, avocat à la cour (France), docteur en droit et professeur de droit y répond grâce à l'analyse d'exemples historiques.
18. Sep, 2014
Après une formation rudimentaire d’Anglais : Kikwit, le Centre Culturel Mwinda délivre des certificats à 43 enfants de six à 14 ans

43 enfants de six à 14 ans, fillettes et garçonnets mêlés, ont reçu leurs certificats au terme d’une formation relative aux notions rudimentaires de la langue anglaise à Kikwit, Province de Bandundu dans le sud-ouest de la République démocratique du Congo (RDC).

Ils constituent la quatrième promotion depuis que cette activité se déroule dans cette ville.

SVP, appuyer sur le titre pour la suite de l'article.
16. Sep, 2014
Chère Manya,

vous et moi sommes déjà très connectés sur Twitter. Merci de m’avoir autorisé de faire ces commentaires sur votre article que j’ai trouvé très pertinent et très bien écrit. J’ai soulevé quelques points avec ces commentaires :

« Ayant parlé à beaucoup de personnes appartenant à la scène politique congolaise (de la majorité comme de l’opposition), à des acteurs clés au sein de la communauté internationale et à des personnes appartenant aux sphères personnelles de Kabila, nous sommes convaincus que : (i) Kabila ne s’est pas encore décidé quant à ce qu’il veut réellement ; (ii) il sait que quitter son poste est quelque chose qu’il va devoir sérieusement envisager ; (iii) ce scénario n’est pas son premier choix, il resterait s’il le pouvait ; (iv) mais il sait que ce sera très difficile, non seulement en raison des divers signaux envoyés par la communauté internationale, la société civile et les églises Congolaises, mais surtout parce qu’il réalise qu’il sera très délicat pour lui de continuer d’influencer les différents pôles régionaux de son pouvoir ».

Comment : Ceci est vrai. Le président Joseph Kabila ne dispose pas d’influence qu’avait Mobutu presque tout le long de son règne. Il y a beaucoup de ses proches qui s’opposent à lui d’une façon ou d’ une autre. Il est conscient d’un fait : Son régime n’est pas vraiment très solide. Il y a par exemple beaucoup de résistance même dans son milieu sur l’idée qu’il demeure au pouvoir après 2016.
SVP, appuyer sur le titre pour la suite de l'article.
15. Sep, 2014
Le zèle avec lequel l’ex-rebelle ivoirien, Guillaume Soro, a présenté le 11 juin 2014 la rébellion à l’Assemblée nationale du Cameroun, pourtant siège de la loi, ouvre le débat sur le sens de la libération de l’Afrique et de la démocratie. En rappel, le coup d’Etat militaire a permis depuis 1999 de créer plusieurs alternances à la tête de l’Etat ivoirien mais, le bilan démocratique reste mitigé. Aussi, depuis les années 1960, l’Afrique a connu une multitude de coups d’Etat militaires. Pourtant, aucun des pays concernés n’est compté parmi les 30 premières démocraties du monde. A l’heure du bilan, la question est donc de savoir si l’Afrique est sur le bon chemin. La rébellion armée et/ou la prise du pouvoir par la force sont-elles un mode fiable de libération ou de démocratisation?
La rébellion pourrait être, en dernier recours, une solution pour libérer le peuple de la dictature mais il faut nuancer l’appréciation. Par exemple, on parle souvent d’exception malienne en référence au coup d’Etat militaire d’ATT (Amadou Toumani Touré) en mars 1991 qui avait permis de mettre fin à la dictature féroce de Moussa Traoré. Mais la présidence du même ATT n’a pas permis d’apporter « le salut » promis au peuple. Au contraire, elle a débouché sur plusieurs rébellions et un nouveau coup d’Etat le 22 mars 2012 dans le but de faire « le redressement de la démocratie et la restauration de l’Etat ». La situation au Mali de nos jours est dramatique, ce qui veut dire que la solution réside moins dans le coup de force que dans la création d’une société plus juste et égalitaire.
SVP, appuyer sur le titre pour la suite de l'article.
8. Sep, 2014
*Ceux qui croyaient en un certain ancrage de la démocratie au sein de la Majorité Présidentielle devraient réserver leur opinion. Les discordances des voix qui en ont émané ces derniers temps autour du débat sur la révision constitutionnelle n’étaient, en réalité, qu’une démarche de flagorneurs de la part de ceux qui soutiennent la thèse de l’opposition. Après analyse, en effet, l’on se rend compte qu’en réalité, ceux de la majorité, généralement des scientifiques, qui s’en tiennent à des modèle éloignés des réalités de leur propre pays ne roulent que pour leurs propres intérêts et, dans un positionnement subtile, cherchent à s’aménager la possibilité de rebondir avec la force politique qui prendrait la relève après le départ de celui qu’ils appellent pourtant leur « Autorité Morale ».

Tous les arguments sont possibles pour faire miroiter les gains qu’en tirerait cette autorité morale, mais dans chacun d’eux, l’on n’en perçoit rien à leur profit. D’une part, l’on fait croire qu’une révision de la constitution plongerait le pays dans une crise meurtrière si une frange de l’opinion usait de l’article 64 de la constitution pour se livrer à des manifestations susceptibles de dégénérer. Pour convaincre, l’on met à contribution la « communauté internationale » qui couperait les vivres à la RDC si les « valeurs » de cette « communauté » ne sont pas respectées. L’on évoque aussi la fin tragique de Mobutu dans une sorte de schéma catastrophe pour semer la panique et ainsi faire lâcher du lest.
SVP, Cliquez le titre pour la suite de l' article.
8. Sep, 2014
La Société commerciale des transports et des ports (SCPT) annonce un accroissement de sa participation au budget de la République démocratique du Congo (RDC) en s’acquittant régulièrement de ses obligations fiscales et en payant l’impôt sur bénéfice qui ce chiffre à 1.492.991 USD pour l’exercice 2014.


Depuis le début du processus de transformation de l’entreprise en société commerciale, la SCTP a consenti d’importants efforts financiers au profit du budget du Trésor de l’Etat.

« Pour les cinq dernières années, soit de 2008 à 2013, la participation de la société au budget a été toujours croissante. En 2008 elle a participé à hauteur de 316.092 USD, en 2009 de 169.207 USD, 294. 481 USD en2010, 382465 USD en 2011, en 2012 cette entreprise a payé à l’Etat congolais 652.607 USD et en 2013 sa contribution s’est élevée à 461.377USD », rapporte l’ACP qui cite des sources proches de l’entreprise.
SVP, Cliquez le titre pour la suite de l' article.
5. Sep, 2014
Norbert X Mbu-Mputu. Newport (Pays de Galles, Royaume-Uni). 4 septembre 2014. Journée chargée et protocolaire de bienvenue et surtout de photo familiale des dirigeants de l’OTAN qui se sont affichés devant l’entrée principale de Celtic Manor, à Newport, après que les hôtes de l’événement, le Premier Ministre David Cameron et le Secrétaire Général de l’OTAN Anders Fogh Rasmussen se soient affichés avec un chacun des délégués. Puis, il s’en est suivi des conférences publiques des chefs des délégations et des ministres de la défense, avant d’avoir aussi une session spéciale pour l’Afganistan et surtout sur l’Ukraine. Dans l’après-midi et la soirée, il eut plusieurs conférences, notamment Le Pays de Galles qui exposé ses potentialités socio-économiques et possibilités de partenariat avec les autres pays présents et non présents. Le tout, certes, dans l’unité du Royaume, a expliqué les intervenants.
La star de l’événement, le Président Américain Barack Obama, arrivé la veille, s’était rendu visiter une école de Newport, avec le Premier Ministre David Cameron, question de se connecter aussi avec la population qui, même tenue à distance à cause des marches de protestations, surtout de l’alliance « NO NATO » (NON A L’OTAN), voulait tout de même saisir cette opportunité de communier à l’événement.
SVP, Cliquez le titre pour la suite de l' article.
5. Sep, 2014
Norbert X Mbu-Mputu. Newport. 3 septembre 2014. Depuis quelques jours, la petite ville britannique du sud-est du Pays de Galles se fait remplir du bon monde. Soldats aux uniformes diverses, agents secrets qu’on peut voir dissimuler à travers un nombre important des clochards sans doute, des manifestants de toute couleur, les connus et les inconnus. Et, certes, la presse nombreuse. Plus de 2000 journalistes, bloggeurs, médias sociaux, traditionnels, et que sais-je encore sont au rendez-vous. Les hôtels sont pleins. Les rues grouillent d’un monde nouveau. Les petits business locaux en tirent un petit profit de quelques jours. Et pour cause : il va s’y tenir du 4 au 5 septembre, le sommet annuel de l’OTAN. Du coup, la petite ville galloise s’est attirée tous les projecteurs du monde. Chacun retient en effet son souffle. Dans une interview dans un journal local, le plus heureux d’entre tous, le Premier ministre du Royaume de Sa Majesté la Reine Elisabeth II, hôte de l’événement dit que « this is time for Newport » (Voici le temps de Newport).
SVP, Cliquez le titre pour la suite de l' article.
29. Aug, 2014
Au pouvoir depuis 27 ans, Blaise Compaoré pourrait se représenter en 2015 pour un 4e mandat. © Reuters
La possible modification de l'article 37 de la Constitution, qui limite actuellement à deux le nombre de mandats présidentiels, bouleverse la vie politique burkinabè. Et ce ne serait pas la première fois que les partisans de Blaise Compaoré auraient recours au tripatouillage de la loi fondamentale.
À Ouagadougou, on ne parle que de cela depuis des années : l’article 37 de la Constitution du 11 avril 2000, qui stipule que "le Président du Faso est élu pour cinq ans au suffrage universel direct, égal et secret" et qu’il est "rééligible une fois". Cette limitation du nombre de mandats présidentiels interdit, en l’état, à Blaise Compaoré de se représenter à la prochaine élection de 2015. Mais depuis plusieurs années, certains de ses partisans qui souhaitent qu’il poursuive sa mission à la tête du pays en appellent à la modification de cet article.
SVP, Cliquez le titre pour la suite de l' article.
28. Aug, 2014
Resumé d'une conférence tenue à Londres auprès des étudiants Congolais de Londres sur les leçons à tirer de l'histoire du Congo et surtout sur les liens historiques entre le Congo et le Royaume-Uni.
21. Aug, 2014
Rapprocher le Parlement du Peuple : Les attentes de la population envers ses élus.
Séminaire-atelier organisé par le Conseil régional des ONG de développement (CRONGD) en partenariat avec la Konrad Adenauer Stiftung (kas). Nzo A Nsalasani , Matadi du 04 au 05 aout 2014.
SVP, Cliquez le titre pour la suite de l' article.

Write a new comment: (Click here)

SimpleSite.com
Characters left: 160
DONE Sending...
See all comments

| Reply

Latest comments

14.08 | 07:52

CROIRE A TSHISEKEDI C'EST PERDRE SON TEMPS CAR IL LA FACE DES TRAITRES NOW! "BOLALA PONGI YA BA BEBE 2011" PUIS "BOLAMUKA NA PONGI, PRENEZ-VS EN CHARGE 2016"AHH

...
31.03 | 20:42

I have read your thought and understood your tremendous commitment towards a common better future of our DR Congo. We share the same objectives. Congratulation!

...
02.01 | 14:52

nous vous remercions vivement monsieur Wondo pour ton indéfectible nationalisme sacrifiant ton temps, tes énergies et tes moyens pour informer tes concitoyens.

...
09.07 | 10:09

rwite me

...
You liked this page